Centre interinstitutionnel

de recherche en écotoxicologie

C  I  R  É

 

Évaluation écotoxicologique de la rivière Yamaska

 Responsables: Philippe Spear, UQAM, Monique Boily, UQAM

Les racines de la société québécoise se retrouvent dans l’agriculture, toujours un secteur économique dynamique ajoutant environ 2,7 milliards en PIB par année.
Une région agricole reconnue est le bassin versant de la rivière Yamaska qui se caractérise par la culture intensive de maïs-grain et de soya sur 60 % de sa superficie ainsi que la production de porc et de volaille.
Depuis plusieurs années, on s’interroge sur les conditions nécessaires à l’agriculture intensive en rapport avec la qualité de l’environnement.
Les ministères de l'Environnement (MENV) et de l'Agriculture de pêcheries et de l'alimentation (MAPAQ) ont identifié la pollution d'origine agricole parmi les problèmes les plus pressants. En effet, les méthodes utilisées en l'agriculture sont devenues un débat de taille dans la société québécoise et au niveau international.
 
Cependant, les effets de la pollution agricole sont peu connus.
Les études effectuées auparavant suggèrent que les écosystèmes aquatiques en milieux agricoles peuvent être affectés par des multiples sources de contaminants - sources municipales, industrielles et agricoles - typiquement sans distinction.
De plus, la pollution agricole comprend différentes composantes notamment l'érosion des sols et une perturbation générale du milieu incluant une contamination par les pesticides, les engrais et les micro-organismes.
Afin d'appliquer une politique saine en agriculture, la recherche doit:
  • Identifier d'avantage les impacts des différentes composantes de l'agriculture intensive sur la qualité de l'environnement
  • Contribuer à la diminution de ces impacts

Site d’agriculture intensive à proximité de la rivière à la Barbue (Saint-Damase) : Culture de maïs-grain et porcherie.
 Les nombreux facteurs confondants exigent une approche multidisciplinaire possible grâce au Centre Interinstitutionnel de Recherche en Écotoxicologie. Une équipe de chercheurs a été formée d'experts provenant de plusieurs domaines y compris l'écologie, la toxicologie faunique, la pathologie, la microbiologie, l'immunologie et la chimie analytique. L'écosystème à l'étude est celui de la rivière Yamaska et, plus spécifiquement, ces différents sous-bassins ce qui permet l'évaluation d'une gamme d'activités agricoles
 De plus, la comparaison de différents sous-bassins aide la distinction entre les impacts de la pollution agricole, municipale et industrielle. Deux groupes d'organismes, les poissons et les amphibiens, ont été choisis pour leur niveau trophique et leur susceptibilité aux contaminants transportés dans l'eau. Le programme d'échantillonnage sur le terrain vise à:
  •  Déterminer l'état de santé des populations de poissons et de batraciens de la rivière Yamaska en appliquant une batterie de biomarqueurs (endocriniens, immunologiques, de reproduction), des évaluations pathologiques et microbiologiques, des paramètres au niveau des populations et des analyses chimiques,
  • Développer l'utilisation des tests cellulaires et des essais in vitro afin de déterminer la toxicité des différentes composantes des eaux de surfaces,
  •  Mettre en corrélation les résultats des biomarqueurs avec les données de contamination des eaux de surface,Développer des méthodes d'échantillonnage non destructeur.
 Plusieurs associations régionales (ex.: MRC, Clubs conseils en agroenvironnement) œuvrent à minimiser les effets néfastes de l'agriculture sur l'environnement. Notre équipe collabore avec ces associations afin de:
  •  Evaluer la capacité des aménagements d'habitat à diminuer la pollution agricole et à favoriser la faune aquatique
  • Transmettre les résultats scientifiques
  • Participer activement au mouvement vers une agriculture plus respectueuse de l'environnement.
 

 Publications

Bérubé, V.E., Boily, M.H., DeBlois, C., Dassylva, N., Spear, P.A., 2005. Plasma retinoid profile in bullfrogs, Rana catesbeiana, in relation to agricultural intensity of sub-watersheds in the Yamaska River drainage basin, Quebec, Canada. Aquat Tox. 71: 109-120.
Boily, M.H., Bérubé, V.E., Spear, P.A., DeBlois, C., Dassylva, N., 2005. Hepatic retinoids of bullfrogs in relation to agricultural pesticides. Environ Toxicol Chem. 24: 1099-1106.
 Dorval, J., Leblond, V., DeBlois, C., Hontela, A., 2006. Oxidative stress and endocrine endpoints in white sucker (Catostomus commersoni) from a river impacted by agricultural chemicals. Environ Toxicol Chem. 2005 May;24(5):1273-80.