Centre interinstitutionnel

de recherche en écotoxicologie

C  I  R  É

 

Évaluation des effets de la contamination environnementale
sur les bélugas et les Pinnipèdes de l'estuaire du Saint-Laurent

 Responsable : Stéphane Pillet. INRS-Institut Armand-Frappier
 La concentration des populations humaines le long des fleuves et des côtes, la pollution industrielle et domestique des cours d'eau, l'agriculture intensive, le lessivage des sols et le transfert des polluants vers les océans via les cours d'eau sont autant de facteurs qui participent à la contamination importante des écosystèmes marins côtiers, notamment par les substances toxiques persistantes (STP) ainsi qualifiées en raison de leur résistance à la dégradation ainsi que de leur potentiel toxique pour la faune et la flore.
 Les mammifères marins au sommet de la chaîne alimentaire accumulent des quantités parfois très importantes de ces substances dont les effets sur ces animaux sont peu connus. Malgré l'attention soutenue et les mesures de protection dont elle fait l'objet, la population de bélugas du Saint-Laurent ne semble pas se rétablir et la détérioration de son environnement, incluant la présence de contaminants, est une des raisons évoquées pour expliquer cette situation.

Béluga (Delphinapterus leucas)
D'autre part, les autres espèces de mammifères marins qui partagent le même environnement subissent également cette contamination.
En tant que prédateurs du sommet de la chaîne alimentaire, les bélugas et les pinnipèdes exercent un contrôle important sur l'équilibre de leur écosystème.
Cependant, l'étude des effets toxiques des contaminants sur ces espèces se heurte à des contraintes logistiques et éthiques, et nécessite par conséquent une approche intégrée et multidisciplinaire.
Le Réseau de recherche en écotoxicologie du Saint-Laurent, en partenariat avec le Ministère des Pêches et Océans – Canada, Alcan et l'Aquarium de Québec, a développé une telle approche dans un programme de recherche qui vise à: 
  •  Caractériser les polluants présents dans les tissus des bélugas et des différentes espèces de Pinnipèdes qui fréquentent l'estuaire du Saint-Laurent et en identifier les sources. Ce qui implique l'identification des composés, l'adaptation des techniques d'analyse et l'établissement d'un suivi temporel.
  • Préciser la dynamique de transfert des STP au travers de la chaîne alimentaire.
  • Préciser la relation entre la présence de certains polluants et l'occurrence de certaines pathologies.
  • Développer des biomarqueurs de toxicité pour les systèmes immunitaire et reproducteur applicables aux mammifères marins.
  • Préciser les risques écotoxicologiques suite à l'exposition aux différents polluants à travers la chaîne alimentaire grâce à l'application de ces biomarqueurs.
Au sommet de la chaîne alimentaire, les mammifères marins intègrent la contamination de leur environnement et accumulent les STP tout au long de leur vie.
Le rôle écologique majeur de ces animaux en fait des acteurs essentiels du maintien de l'équilibre de l'écosystème.
Ils constituent donc en quelque sorte un indicateur ultime de l'état de santé de l'écosystème.
Le programme de recherche élaboré au sein du Réseau de recherche en écotoxicologie du Saint-Laurent permettra de préciser les effets toxiques des contaminants sur plusieurs espèces de mammifères marins de l'estuaire du Saint-Laurent, effets qui pourraient avoir des conséquences majeurs pour l'ensemble de l'écosystème.

Le phoque commun (Phoca vitulina) est la seule espèce de Pinnipèdes
résidant durant toute l’année dans l’estuaire du Saint-Laurent.
 

Publications 

De Guise, S., Shaw, S.D., Barclay, J.S., Brock, J., Brouwer, A., Dewailly, E., Fair, P.A., Fournier, M., Grandjean, P., Guillette L.J.Jr.,  Hahn M.E., Koopman-Esseboom, C., Letcher, R.J., Matz A.,  Norstrom R.J., Perkins, C.R., Schwacke, L.,  Skaare J.U., Sowles, J., St. Aubin, D.J.,  Stegeman, J., Whaley, J.E.  2002. Consensus Statement of the Atlantic Coast Contaminants Workshop. Environmental Health Perspective 109: 1301-8. 
Lalancette A., Morin Y., Measures L., Fortier, M., Brousseau, P., and Fournier M. 2003. Contrasting changes of sensitivity by lymphocytes and neutrophils to mercury in developing grey seals. Developmental and Comparative  Immunology, 27:735-747.
Ministre des Pêches et des Océans, Fonds mondial pour la nature-Canada, 1995.  Plan de rétablissement du béluga du Saint-Laurent. 73p.
Pillet, S., Fournier, M., Measures, L., Bouquegneau, J.M., Cyr D.G. 2003. Metallothioneins in human and grey seals peripheral blood leucocytes and their possible roles in heavy metals immunotoxicity.  Toxicology and Applied Pharmacology, 185: 207-217.